Avant-goût: réaliser le dossier de RAEP du CAER en Histoire-Géographie.

Lorsque je me suis inscrite sur ce sympathique et attrayant site du SIAC 2 pour le CAER en histoire-géo, j’étais loin d’imaginer à quel point les heures passées à écrire mon dossier allaient être longues…! Parce que sur le papier « réaliser un dossier écrit de 8 pages » ne m’apparaissait pas en soi si complexe au regard de l’expérience, des années d’études, et face aux fameuses questions du programme pour le concours externe en comparaison…

Et pourtant, avant de rentrer dans les clous et de s’assurer qu’on maitrise un certain protocole accompagné de son vocabulaire didactique d’usage, et bien la route est finalement longue. Mais enrichissante cependant, car c’est lors de cette année de stage avec la grande inspection de validation que je vais pouvoir me ressaisir scrupuleusement de toutes ces informations.

Déjà rien qu’à ce moment de l’inscription, malgré mes 4 ans d’expérience et un peu plus, et bien je ne pouvais pas encore vraiment expliquer ce qu’était ce mot, cette notion essentielle: la didactique. (Je vais revenir là-dessus plus tard!)

Alors…

la 1ère étape: 3 ans d’ancienneté?

S’assurer que l’on a bien 3 ans d’expérience! (parce que j’ai dans mon entourage un exemple d’une lauréate du concours recalée ensuite car il lui manquait un semestre…). Bon, alors tout de suite, afin de se rassurer, il faut appeler le rectorat…hum… (« hum » = technique de la langue de bois pour prof. stagiaire tout neuf qui a encore en tête la théorie des devoirs de l’enseignant et notamment celui qui consiste à ne pas dénigrer le système et donc son employeur par peur de sentences … Ceux qui connaissent me comprendront). Une fois la personne en charge des concours du privé contactée, vous êtes reliés à la personne qui vous suit en fonction de votre établissement d’origine. Elle vous propose de vous transmettre un Etat des services (ou relevé de carrières?), ce qui vous permettra (ou pas d’ailleurs) de faire état de votre ancienneté. Je précise que les modalités de calcul ne sont pas si simples. D’ailleurs ce que vous recherchez vous c’est un avis expert qui attestera clairement de cette ancienneté! Bien heureusement, une personne très compétente du rectorat a pris le temps lors de la remise des papiers de vérifier devant moi que tout était ok. Merci encore madame d’avoir enlevé de mon cerveau saturé cette petite (mais centrale) question en suspension durant les longs mois de cette « aventure » !

La 2de étape: S’inscrire au plus vite à une formation (en septembre déjà).

Pour les établissement privés, elle est proposée par Formiris, sous réserve de l’accord de votre chef d’établissement. Elle vous permet de rencontrer d’autres candidats (et des concurrents?!!) mais surtout des formateurs qui vont passer du temps à relire, corriger et proposer de nouvelles pistes au brouillon de votre écrit. Il y a deux possibilités: vous pouvez suivre une semaine complète dans votre centre ISFEC de rattachement (voir sur le site: http://www.formiris.org ) ou 3 journées durant l’automne dans un des centres de votre académie. C’est la deuxième option que j’ai choisie, car à ce moment du parcours je ne savais pas qu’une formation sur une semaine existait. Se renseigner donc, la ou le secrétaire de direction de votre établissement est normalement habitué(e) ce qui permet d’aller au plus vite, et parfois vous recevez même le lien directement sur votre boite mail professionnelle au tout début de l’année scolaire. Vous pouvez aussi passer par le CNED, là encore j’ai appris qu’un collègue avait obtenu le financement de sa formation à distance par son établissement (500 euros environ quand même!).

3ème étape: Se documenter pour commencer

  • Emprunter ou acheter un livre qui peut servir de base. Moi une amie avait celui-ci:la RAEP enseignement, dont CAER
  • lire: http//webtice.ac-guyane.fr/histgeo/IMG/pdf/vademecum_raep-relu.pdf
  • le rapport du jury bien sur, qui va devenir en plus du B.O votre « bible » (comme le disent si bien et si régulièrement tous nos formateurs!) http://cache.media.education.gouv.fr/file/capes_int/56/7/hitg_346567.pdf

4ème étape: Lire le dossier d’un « admissible »

Demander à un collègue qui a réussi le concours interne dans les 3 ans maxi avant la session 2015, qu’importe la matière d’ailleurs, de vous faire lire son dossier ce qui vous donnera un bon exemple et peut-être une bonne base pour organiser votre écrit (les plans se ressemblent beaucoup pour ce qui est de l’organisation générale du dossier, au regard de ce qui est préconisé par le jury notamment).

Voilà, c’est déjà un bon début je pense. Il vous reste environ 3 mois pour réaliser votre dossier, sachant que certain sont dessus depuis parfois déjà 1 année… Mais pas de pression, c’est possible de faire un super projet dans ce temps imparti. Des conseils sont à venir prochainement sur le blog, des documents et le plan de mon dossier RAEP. Je ne veux pas être orgueilleuse mais bien apporter un accompagnement ou un support avec l’exemple de mon parcours dans ce concours. La note de 18 reçue au dossier atteste en bonne partie d’une compréhension des attentes du jury.

D’ailleurs j’appelle ici à des retours d’expériences, vous pouvez me trouver sur twitter si plus facile:

profbourg@sidhkat

Bonne rentrée, bon courage à tous!