Des petits conseils pour la nouvelle session

Choix du sujet, niveau… conseils de dernière minute…

Chaque année j’ai l’occasion de pouvoir « suivre » la réalisation du dossier de collègues MA. Réussir à boucler un dossier, même satisfaisant, n’est parfois malheureusement pas suffisant pour passer le premier stade pour être sélectionné et pouvoir vous défendre enfin à l’oral…

Dans la partie CV: 

Eviter une approche linéaire (j’ai fait ça, après ça, puis enfin ça…). Ce n’est pas ce qu’attend le jury, en plus c’est barbant pour tout le monde et ça montre des difficultés à développer une vision dynamique de soi. Il veut que vous arriviez en deux pages à présenter votre parcours en le croisant avec les compétences que ce dernier vous a permis de développer, de tester voire d’acquérir pour: la mise en place de la réflexion générale en amont des séquences (partie scientifique, donc c’est là qu’on fait des liens avec ce qu’on a reçu comme enseignement universitaire spécifique), la réalisation de la séquence (choix didactiques) et la mise en oeuvre pédagogique réelle (donc s’interroger sur ce qui nous a permis à la fac puis en tant que MA de se former à ça ou du moins de justifier la capacité à le faire). Ensuite vient l’aspect expérience pour faire face à ce type de public…Ne pas oublier de montrer son profil particulier pour mettre en valeur une compétence qui sera développée en tant que « vrai prof »(!) (par exemple vos sorties terrain en géo puis les traitements appliqués sur les données permettant d’approcher la démarche scientifique de la discipline comme de se former aux outils dont TIC…)

Le choix du thème:

N’importe mais c’est dans votre choix de mise en oeuvre que la différence va se faire! Le jury veut des profils innovants, des nouveaux profs qui vont prendre en compte l’évaluation par compétence, la différenciation, le transdisciplinaire… mieux encore si vous avouez que des choses n’ont pas marché en retour d’analyse à la fin des 6 pages et vos pistes de remédiation, c’est ça qui va montrer au jury votre capacité à vous remettre en question et donc à progresser… Il ne veulent pas des cyborgs à l’ancienne mais lire à travers les lignes que vous êtes une personne rigoureuse, soucieuse de bien faire mais aussi très réactive et qui interroge son travail en permanence.

Le jury veut que vous justifiez vos choix (scientifiques et péda) mais souhaite également voir les élèves au travail pour chaque séance. Varier les activités, les supports, les réalisations finales… montez des mini-ateliers, expliquez votre posture pendant que les élèves travaillent en groupe et en autonomie, justifiez le fait de laisser les élèves choisir entre une production écrite traditionnelle et un schéma fléché de synthèse…

Surprenez-les !